Be Stupid, Wear Converse.

 

Hello world.

Ça fait un moment déjà qu’une certaine campagne nous sature blogs, sites Internet, Shares etc. « La première publicité intelligente de 2013 » « Omg the most exciting campaign since Be Stupid » bla bla bla…  Et si on rangeait les kleenex et les larmes d’émotion de Miss Monde qui ne s’attendait trop pas à être élue ?

Shoes Are Boring, Wear Converse

Une succession de print représentant des personnes qui (comme toujours) se révoltent contre les clichés. J’en ai marre de porter des talons avec ma robe de soirée, je vais mettre mes Converse. Flute, les chaussures c’est nul pour aller bosser, aujourd’hui je mets des baskets. Et il paraît que c’est… comment vous dites, aspirationnel ? #SMH.

converse4_DOTS

Il est temps qu’on arrête d’utiliser les termes « aspirationnel » ou « profond » chaque fois qu’une marque a l’illumination de s’approprier des choses que les gens font dans la vie de tous les jours. Sinon, les rots seraient aspirationnels. Se lever le matin pour aller en cours serait aspirationnel. On aurait même carrément envie de faire un film sur les gens qui baillent et s’étirent au bureau, tellement c’est profond et aspirationnel.

Ne vous méprenez pas, je suis une fanatique de Converse. Moi aussi j’ai eu ma phase « il n’y a rien de plus authentique qu’une vieille Converse toute poussiéreuse. » Mais je regarde Shoes Are Boring Wear Sneakers, et je vois deux principales raisons qui m’empêchent de sauter au plafond et d’atterrir en fondant comme neige au soleil :

–       Cette campagne est la réplique exacte de Be Stupid de Diesel. Même idée, même exécution,  même les directions artistiques sont similaires. Mais… le rendu est moins intéressant et beaucoup moins percutant, étant donné qu’entre 2009 et aujourd’hui, on a eu le temps de s’exalter, de récupérer et surtout de passer à autre chose. C’est gentil Converse, mais prière de ne pas nous ramener en arrière. Nous sommes en 2013. Et je pense qu’avec tout ce qui a changé entre temps, le concept Shoes Are Boring Wear Sneakers aurait pu aller bien plus loin que des affiches représentant des jeunes qui font des tricks sur des morceaux de viande et des films sur comment récupérer de sa gueule de bois. Jusqu’à présent, « Smart Critiques, Stupid Creates », un des messages de Be Stupid est resté gravé dans ma tête. C’est quoi le message, ici ? Im bored so i wear sneakers ?…

diesel19.preview

–       Il est possible que je me trompe, mais je pense qu’il nous est scientifiquement impossible d’être plus cool que « cool ». J’ai l’impression que c’est un peu la phase dans laquelle Converse se retrouve coincé : vous ne savez plus de quel côté tirer, dans quelle langue le dire, comment nous faire croire que c’est du nouveau alors que vous déclarez exactement la même chose depuis 1908 : Converse c’est pour les gens cool. Converse c’est pour les gens différents qui savent rester eux-mêmes. Converse c’est pour les sportifs, les créatifs, les rebelles, les génies, les jeunes, les vieux, les originaux… Du coup un nombre incalculable de personnes se retrouvent à porter exactement la même chaussure et se sentent tous spéciaux. Chapeau, mais c’est impossible d’être plus cool que juste cool. Ça ne sert à rien de s’en prendre aux talons hauts, aux chaussures du lundi matin et de nous demander d’avoir envie de mettre des Converse à la place. Oui, on a tous envie d’un peu de confort. Et de fantaisie. Mais si notre vie n’était que confort et fantaisie, être cool n’aurait plus de sens. Si vous continuez d’essayer de nous demander d’être encore plus cool que cool, bientôt on va tous se retrouver en tongs sous nos costumes, en train de balancer des pots de peinture fluo sur des murs de brique un lundi matin. Oui parfaitement, « c’est du n’importe quoi. » Donc avant qu’on en arrive à ce stade, vous pouvez encore vous poser et penser à quelque chose de moins déjà-vu et  de plus solide.

Being Cool Is Boring, Wear Sarcasm.

Killjoy.

Advertisements

One response to “Be Stupid, Wear Converse.

  1. à l’onglet “language”, on devrait accepter Sarcasm. Fluent.
    Ceci dit, j’ai bien aimé le “décorticage” du concept. Mais comment empêcher l’engeance humaine de ne pas jouer les moutons de panurge? Est-ce en étant volontairement dyslexique l’air de rien? je demande juste. 🙂

Share your opinion

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s