Dorothee Danedjo: Africa’s leading ICT Woman

DD_awards_05

She is Cameroonian and she is best known for the numerous prizes she won in the ICT domain in Africa and for her blog: www.dorotheedanedjo.com… Today we are going to approach Dorothy Danedjo Fouba from a new angle, one that people do not usually focus on. Now Dotters, let’s find out who is the lady behind the mask  laptop.

Useful tips: Time to dig your French dictionaries out of that old trunk in your basement, Dotters… Google translate could help too 😉

DOTS: Bonjour, Dorothée! Avant de commencer, pourrais-tu nous expliquer en quoi consiste ton métier (Multimedia journalist) ?

D. DAF : “Ce qui est généralement appelé multimedia journalism dans le monde des Technologies de l’Information et de la Communication, 
c’est littéralement le journalisme qui associe tous les supports
médiatiques conventionnels: presse écrite, radio, télévision,
journalisme en ligne. Ces supports sont généralement
utilisés simultanément dans la production journalistique. C’est ce à
quoi je m’attèle au quotidien sur www.dorotheedanedjo.com 

D.DAF won the African FOSS reporter award 2012, in Abuja-Nigeria

D.DAF won the African FOSS reporter award 2012, in Abuja-Nigeria

DOTS : As-tu toujours voulu exercer ce métier? Si oui, pourquoi? Et dans le cas contraire quelle carrière souhaitais-tu exercer avant?


D.DAF : “En me lançant dans le journalisme, je rêvais d’un exercice de la
profession dans une maîtrise des outils de production dans toutes les
variantes du métier. Au début je suis tombée amoureuse du secrétariat
de rédaction en presse écrite communément appelé PAO à l’ère du
numérique (publication assistée par ordinateur). Plus tard dans
l’exercice de la profession dans les médias audiovisuels, je me suis
donné pour mission de capter les différents usages technologiques qui
entrent dans la production audiovisuelle (radio et TV). Ce qui m’a
permis d’exercer mes talents en montage, mixage et réalisation
audiovisuelle et conduit à un travail de recherche portant sur le
secrétariat de rédaction audionumérique. Avec le temps, en devenant
bloggeuse, j’ai voulu mettre tous ces usages spécifiques en un seul
d’expérience s’ajoutent dans le domaine.”
produit en ligne en utilisant des normes de webmastering et de
webdesign. Je pense que j’y parviens au fur et à mesure que les années

She also won the Telkom-Highway Africa new media awards 2012 in South Africa

She also won the Telkom-Highway Africa new media awards 2012 in South Africa

DOTS : Quel est l’aspect de ton métier que tu préfères?

D.DAF : “Le fait que le journalisme donne à voyager et à rencontrer de
nouvelles personnes est un avantage indéniable. Mais je pense
sincèrement que ce que je préfère le plus dans cette profession, c’est
qu’elle permet de se cultiver davantage, de se faire un carnet
d’adresse fourni, de se faire une certaine réputation en créant de
nouvelles opportunités au quotidien.”

Dorothee Danedjo

DOTS : Quels sont tes hobbys? Que fais-tu quand tu n’es pas derrière ton laptop?

D.DAF :”hahaha, je lis beaucoup, j’écoute de la musique et  j’aime
beaucoup regarder les productions cinématographiques bien que nous
n’ayons pas de salles de cinéma conventionnelles 
en ce moment au Cameroun.”

Dorothee et un autre laureat

Dorothee et un autre laureat

DOTS : Etant donne’ que tu as une expérience internationale, que penses-tu
du domaine des TIC au Cameroun, compare’ a celui des autres pays
africains?

D.DAF : ” Je pense que le domaine des IT au Cameroun n’est pas totalement à la traine par rapport à certains usages en Afrique. Le gros problème c’est que le politique tarde à prendre très souvent des décisions adéquates dans ce domaine. On continue à se faire embobiner par des pseudo-spécialistes en IT au Cameroun qui vont dans les hautes sphères de l’Etat militer pour l’adoption de certaines pratiques qui sont souvent dépassées par l’évolution technologique. Ce qui est irréfutable c’est le fait que malgré les difficultés liées aux infrastructures et aux normes légales dans le domaine IT, les Camerounais se démarquent par des produits de marques. Sur le plan international, Africain notamment, ils comptent parmi les valeurs sures en Afrique comme dans le reste du monde. Ca c’est le facteur indéniable.”

DOTS : Quels sont tes projets pour 2013 ?

D.DAF : “Mes projets en ce qui concerne mes activités professionnelles sont de mettre en place en 2013 une plateforme web didactique d’éducation aux médias en ligne au Cameroun. Je pense que ce projet pourra voir le jour avant la fin du premier semestre 2013. Pour ce qui est de http://www.dorotheedanedjo.com, je me battrai pour le rendre encore plus attrayant, plus ‘up-to-date’ afin de satisfaire mon public cible“.

 

Advertisements

3 responses to “Dorothee Danedjo: Africa’s leading ICT Woman

Share your opinion

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s