Miroir, miroir… quelle peau vais-je porter ?

Noire et plus, si affinités

Noire et plus, si affinités

L’histoire de la beauté est tout ce qu’il y a de plus versatile et en parler reste chez moi une sorte de tabou dans la mesure où j’ai toujours soigneusement évité de juger les gens sur la base de  leur apparence. « Beautiful » de Christina Aguilera a eu un impact certain sur moi. Cependant, je dois avouer que la recrudescence de certaines situations cocasses ont suscité ma curiosité.Sous nos tropiques, il est acquis que le NOIR aime les femmes en chair. Facile, me direz- vous. Les Africains et leurs courbes : les seins, les fesses, le ventre, les cuisses, les lèvres… sont autant de canons de beauté qui pourtant s’estompent face à cette enveloppe : la peau. Classique vu, revu et désormais acquis comme culturel, le décapage fait partie de nos mœurs. Tout est parti de cette remarque anodine de Maéva, une de mes nièces de 6 ans qui regardait l’album photo familial.

Maéva est métisse. De ce beau mélange qui suscite envie chez les Noirs et les Blancs : les premiers, selon toute vraisemblance, par complexe racial atavique ; chez les seconds, « avoir bonne mine, ça compte ! ». Quand on lui demande pourquoi sa peau est ainsi, elle m’explique doctement que c’est normal. Ah. Normal ? Alors que sa mère est Noire ? Pas noire, elle est foncée en fonction des saisons approfondit la petite. Et ton père ? je lui demande, amusé. Avant d’ajouter : il est blanc, non ? La petite soupire et me dit : « il est pas blanc, mon papa. Disons qu’il est couleur pêche »… Alors quand je lui montre sa mère plus jeune, et surtout très foncée, Maéva nie et, vu que j’appelle sa grand- mère attester, me demande si sa mère est un caméléon. Le fait est là : la mère se décape. Un ange est passé, plein de questions muettes.

Alors j’ai fait une sorte de pop vox familial, sur la question… Quelles sont les raisons ? Mes sœurs (cousines compris), y sont allées de leur petite histoire. Malgré des débuts timides (il y en a qui se décapent parmi), les langues se sont déliées. C’est de notre faute, à nous les hommes. Nous les hommes Noirs qui aimons la couleur  « jaune taxi ».  « c’est la peau qui fait des merveilles sur le marché ». Est-ce donc une raison pour s’éclaircir à ce point ? Oui, c’est plus qu’une nécessité, c’est vital. Je n’en reviens pas. Plus la femme Noire est claire de peau, plus elle a de chances de susciter des convoitises de la gent masculine. J’en reste coi. Les filles me semblent désespérées.

 A ce stade, l’appartenance financière joue. Pour les plus nanties, on n’y va pas de main morte : on s’injecte. Rien que ça. Pour les « les filles du milieu », « C’est la gamme des produits que tu veux voir ? » Immédiat- clair, là-là clair, rapid’clair, shhh-clair, clair-tonic, …  des noms qui vantent la rapidité et la dextérité du produit à les rendre plus que présentables : sortables et donc mariables. Pour celles qui n’ont pas les moyens de cette politique mais s’octroyer une chance sur le marché saturé du mariage, on peut citer, sans fausse publicité, des décoctions à base de Mir- Vaisselle + Javel, Eau Ecarlate+ Javel+ Glycérine… J’en ai encore le tournis.  Et la beauté intérieure alors ? Toutes m’ont ri au nez en me traitant de naïf. Mais ! Elles restent conscientes de la gêne. Je passe sur les maladies car je suis à cent lieues de me figurer que certaines odeurs corporelles deviennent infectes sans compter l’effet « coca- fanta », vous savez : les articulations ne mentent pas et gardent longtemps leur couleur d’origine… Les filles, les femmes savent parfaitement les dangers auxquels elles s’exposent. Mais n’y peuvent rien. Le désir de plaire, d’acquérir et de conserver un homme reste plus fort. Alors je m’explique la mutation de la maman de Maéva. Ce n’est pas seulement dû au climat tempéré, mais cela est une manifestation d’un profond mal- être que nous entretenons. On ne croit plus tellement à l’eau et le savon. Il faut s’y faire, messieurs : le décapage des femmes est chez nous, « le sexe fort », signe que nous souffrons encore de certains clivages socio- culturels, à l’image d’une certaine supériorité raciale… Pis encore, il semble que c’est le processus d’une évolution.

On nous a qualifié, on a qualifié nos femmes Noires, de femmes de couleur… Mais quand nos mômes tombent sur nos photos de nous enfants… Excusez du peu, mais je me range à l’avis perplexe de Maéva : « Maman a-t-elle une penderie secrète où elle garde des peaux ? » Pour participer pleinement à ce processus d’évolution humaine, les Noires ont choisi de passer de femme de couleur à… femme coloriée.

Tir visé et ciblé, me direz- vous. J’ajouterai quadrillé même. Car si la gent féminine souffre de ce regard que nous portons sur elle, qu’est-ce qui justifie que le Noir empiète le pas sur sa congénère? Sur ce, cher Dotter, en tout mauvaise foi, je m’en vais ôter ces taches disgracieuses sur mes bras et mon visage.

Advertisements

5 responses to “Miroir, miroir… quelle peau vais-je porter ?

  1. “Toutes m’ont ri au nez en me traitant de naïf.” J’aime beaucoup la sincèrité de tes sources. Je reste vraiment perplexe par rapport a cette “evolution” du standard de beauté et statut socio-economique. On se demande, si les hommes en sont veritablement la cause, qu’est ce qui les poussent vers la couleur commerciale comme on dit chez nous?

  2. là, je t’assure que moi – même ça m’est passé à 2 mm au- dessus des cheveux. toujours est- il qu’elles ont laissé sous entendre que les femmes ne sont pas les seules à “frotter ” (se décaper) comme on dit ici au Cameroun…

  3. ‘shhh-clair’?? Yaaa, Krysced tu m’as fini!! Mais par rapport a ce que tu dis, effectivement j’ai deja vu des hommes le faire. D’ailleurs tous les congolais te diront par exemple que ‘Le grand Koffi O.’ le fait. Mais je crois que tout ca part d’un certain nombre de complexes. ‘je suis pas assez…’, ‘peut etre que si je ressemblais a x, les gens m’apprecieraient plus…’

    • Ivy, si seulement tu savais. Cela semble tellement irréel!!! mais t’inquiète, j’ai fait une suite sur les hommes hein… donc… Patience. krkrkrkr

Share your opinion

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s